Pourquoi ce titre? "Les pigeons voyageurs"
Comme on me l'a appris au cours de mes années de Collège HASSAN II, à Marrakech, on doit faire un plan avant de commencer une dissertation.
J'ai donc choisi de bâtir mon article autour des pigeons voyageurs.
1° chapitre: Un voyageur. Jacques GANDINI. Il est encore pour quelques jours dans le sud du Maroc pour compléter ses guides et j'aimerais qu'il trouve cet article à son retour, comme les pigeons voyageurs retrouvent leur nichoir au retour.
Dans l'article précédent (Oui je sais il y a longtemps que je n'y suis pas revenu) je parlais de Jacques G et relatais notre échange de courriels. Dans les commentaires MAGHER, toujours bien renseigné, signalait quelques "copier-coller" qu'il avait relevé dans les écrits de Jacques.
Vous le savez, j'ai l'habitude de dire que NOTRE BLOG est un espace de liberté, où chacun peut s'exprimer. Je me sens donc obligé de donner un "Droit de réponse" à Jacques GANDINI et, moi même, faire un "copier-coller" de son courriel de réponse.
 
Bonjour 

Hier soir, par hasard je suis aller faire un tour sur ton site (je devrai dire plutôt sur "votre" site) compte tenu de ceux qui y interviennent. Je te remercie pour avoir reproduit nos correspondances. J'espère que cela sera fructueux...

J'ai également vu que je subissais une attaque en règle d'un certain XXXXX.

Ce matin, comme j'avais l'intention de ne pas laisser passer cela......je vais te dire  ce que je comptais répondre.

Tout d'abord une précision d'importance : il est facile de voir que dans la majorité des pages, je m'efforce d'indiquer précisément les sources de ce que je présente, autant pour les textes que pour les photos.

J'ai été attaqué sur 3 points concernant le site des Iminiens, mais surtout ce que j'ai du mal à accepter c'est d'avoir été accusé de copier sans en indiquer la source.

- Tout d'abord rien n'est passé sur mon site sans que le responsable des Iminiens en soit informé. Avant que mon site soit ouvert, ils ont eu toutes mes pages à disposition et ils ont pu faire les rectifications ou apporter quelques précisions qui s'imposaient.
Ils étaient même d'accord pour en faire plus mais mon emploi du temps (je travaillais sur le guide des nouvelles routes touristiques de l'Atlas) ne m'a pas laissé le temps de donner suite dans la foulée, mais ce n'est que partie remise.
J'ai gardé tous les échanges passés l'année dernière par e mail avec Michel de Mondenard et Martine Moulinou.
Il est facile de voir qu'il est signalé souvent sur mon site que les textes et photos (pas tous) proviennent du site des Iminiens...
J'ai fait avec eux ce que j'ai fait avec toi pour les quelques photos de ton site qui sont susceptibles d'agrémenter mes pages... Je ne me serai pas permis de reproduire textes et photos sans autorisation...

- Ce Monsieur m'a reproché d'avoir copié les photos et les textes concernant Gattefossé. Il ne doit pas savoir que passer un texte et des photos sur un site internet n'en fait pas le propriétaire exclusif.
Si l'on cherche sur google ou sur Gallica, le site de la Bibliothèque nationale, on trouve plusieurs ces pages en pdf ou autres sur Gattefossé et son oeuvre.

- Idem pour De Foucauld. Cela m'a fait bien rire... Si ce Monsieur voyait la documentation que j'ai sur De Foucauld... J'ai les trois éditions de son livre "reconnaissance au Maroc" de la plus ancienne à la plus récente et je possède pratiquement tous les ouvrages écrits par d'autres se référençant au parcours qu'il a effectué dans toutes les parties du Maroc (une petite partie est présentée dans les pages "Bibliographie" du site)

Voila ! je pense que mes explications t'auront éclairé...
 
Le reste m'étant destiné, je le garderais pour moi.
 
2° chapitre: Un vrai voyageur..... ce pigeon.
Lundi dernier, vient se poser sur la clôture de notre jardin un beau pigeon inconnu.
IMG_0856
 
 Notre jardin est le lieu de rendez vous de tout un tas de volatiles divers qui viennent y chercher leur nourriture, un bassin dans lequel ils peuvent se baigner, des niches décorées pour y pondre leurs oeufs et nourrir leurs petits et même des fois, comme ce satané héron, venir me voler quelques poissons de la mare.
Donc, voyant qu'il n'était pas sauvage je me suis approché jusqu'à environ un mètre et je me suis aperçu qu'il était bagué. Comme il ne s'est quand même pas laissé attraper, je n'ai pas pu lire les renseignements qu'elles portaient.
L'une contenait un petit tube, l'autre, bleue, laissait entrevoir un n° d'identification. Je suis allé sur Internet pour me renseigner sur la marche à suivre dans ce cas et j'ai suivi les conseils donnés. Entre autre, le site de colombophilie expliquait qu certains pigeons, fatigués, cherchaient à se restaurer et se reposer une nuit au moins, une journée au plus. Nous l'avons donc nourri avec ce que nous avions: Des graines de tournesols.
IMG_0860
 
Mais  une semaine plus tard, notre Croucrou était toujours  là. Il venait quand on l'appelait, marchait à coté de nous dans le jardin et attendait son assiette. Nous avons donc décidé, mon épouse et moi, de l'adopter définitivement en lui construisant un abri et en lui achetant de la nourriture "Spécial Pigeon de concours".
Nous sommes partis vers le magasin adéquat et avons acheté 5 kilos de graines puis vers celui de bricolage pour faire l'emplette de planches pour l'abri.
Et quand nous sommes rentrés à la maison, il s'était DEFINITIVEMENT envolé.
C'était un PIGEON VOYAGEUR.
 
3° Troisième et dernier chapitre: Le plus fourni.
Mais pour faire le Pigeon voyageur, j'ai choisi un autre moyen de locomotion. Oui.. j'ai pris l'avion pour Bordeaux.
IMG_0864
En effet Francine notre Belle Meunière avait organisé dans sa propriété de l'Agenais un rassemblement de ses amis...marrakchis. J'ai donc rejoins MONIQUE à Bordeaux. Elle m'a fait faire du tourisme
IMG_0885
 
IMG_0884
et m'a énormément gaté en me faisant faire enfin la connaissance de sa cousine DONATIENNE.
IMG_0892
Puis Blandine, "La fée Clochette" nous y a rejoint et nous sommes partis de concert vers chez Francine.
P1000919
 
IMG_0924
 
IMG_0926
 
La nous avons retrouvé Sylvaine et André, Bernard et Mado, Alain et Marilyn, Jacques et Michèle, des anciens de Donneville.
IMG_0930
 Francine avait aussi invité une amie de la BA, Claudine avec son époux Philippe.
 
P1000923
 
 
IMG_0939
 
Et comme elle est "Super gentille" Francine nous avait fait des "surprises". J'ai vu arriver Bernard Watel et Josiane.
image0022
Vous avez fait sa connaissance dans le dernier article. Nous ne nous étions pas vu depuis plus de cinquante ans et comme par miracle nous nous sommes retrouvés comme si nous ne nous étions jamais quitté. Pour son amie Claudine, Francine avait aussi fait venir des surprises. Emile LABARTETTE, l'ancien Maître d'Armes de la base et de Marrakech, Jean-Pierre GOUD le fils d'un officier aviateur et Roland GALIBERT qui était la avec Madame.
P10203608P10203597
P10203586
P1000913
 
Marcel, le disque dur vivant de notre Blog nous a rejoint dans la matinée du Dimanche avec sa charmante épouse.
Il y avait également un couple de "Non marrakchis" mais qui, croyez moi, mériterait de l'être, Donatienne, cousine de Monique  et Eric.
P1000888
 
Elle n'a découvert Notre belle ville que tardivement et comme tout le monde elle en est tombé amoureuse.
Dois je vous préciser que les deux jours n'ont été qu'une longue suite de "Rigolades",
IMGP0604
de "Souvenirs",
P1000928
d' "Album photos"
P1000932
et de moments de chaudes amitiés.
P1000927
 
 
IMG_0943
TOUT a été parfait, aucun moments morts, aucune fausse note, même lorsque nous avons contacté par Skype l'une de nos ainées, Jo la Zouina, Josette la Californienne. En effet nous lui avons demandé de nous chanter une chanson en arabe ce qu'elle a fait avec un grand plaisir et une voix de jeune fille.
P1000879
 
P1000880
 
Quel bonheur cela a été pour nous de la voir rire à gorge déployée en nous disant que son désir le plus cher aurait été d'être parmi nous. Nous nous sommes donc réunis derrière la webcam et elle a pu ainsi tous nous voir. Alain l'a filmé et dès que j'aurais le lien pour la voir sur Internet je vous le communiquerais par un commentaire.
Lundi matin, après un dernier petit déjeuner avec Francine, Jean paul, Claudine, Philippe et Monique
PICT0092
J'ai repris le chemin de l'aérodrome pour quitter le Bordelais et revenir vers ma contrée de l'Est.
Vous connaissez certainement tous, cette sensation de vide qui vous envahit lorsque vous quittez des amis, sachant que vous ne les reverrez que quelques années au pire, quelques mois au mieux. 
 
Voila, je suis à la maison. J'ai laissé dernière moi, amies et amis, souvenirs de moments agréables, de rires et de sourires. Il me faut avant de terminer cette article remercier plus particulièrement MONIQUE, ma première "petite amie" (Nous nous promenions ensemble au jardin du Hartsi alors qu'elle avait deux ans et moi un seul) sans qui mon séjour bordelais n'aurait pas été aussi parfait et bien sûr FRANCINE et son JEAN PAUL de mari, organisateur de cette chaleureuse et amicale réussite.
IMGP04811
 
Dommage, certaines et certains, ayant d'autres occupations ou soucis de santé n'avaient pas pu venir. Qu'ils soient assurés que d'autres occasions leurs seront données de le faire.
Un petit apparté pour vous dire que j'ai également, par le biais du Blog, retrouvé Alain PORTES, ami de l'immeuble Gidel et qui venait le soir faire ses devoirs chez ma grand mère.
Alain que la ficelle reliée à deux boites de conserve qui nous servait de téléphone entre ton étage et notre terrasse, reste tendue comme le fil de l'amitié retrouvée.
Une pensée particulière pour celle qui attend souvent "son petit Troubadour".
 
Le chapitre "Pigeon Voyageur" est clôt, mais je ne peux pas vous quitter sans vous avoir montré, cette dernière image, amusante, d'une situation qu'il ne m'avait jamais été donné de connaître à Marrakech dans les années 60.
   
 podborka_101
IL N'Y AVAIT PAS DE FEUX ROUGES.
 
 
Vous savez qu'il me faut du Grain à moudre pour remplir le Blog, je compte donc sur vous pour m'envoyer tout ce que vous aimeriez voir paraître ici. J'aimerais tant avoir des nouvelles de ceux qui n'écrivent pas souvent.Bonne fin de semaine, mes amis. Votre toujours MICHEL.